« Abandonnés, rejetés, trahis, égarés,

ils s’inventent une nouvelle identité » 

Un lieu, mi-cabaret, mi-terrain vague.

Une cage. Dans laquelle quelques spécimens humains sont enfermés.

Tour à tour, ils vont entrer dans la lumière pour perpétrer leur crime.

Une femme, à la fois gardienne, meneuse de revue et coryphée, va guider le défilé et permettre à Phèdre, Œdipe, Médée et les autres d’accomplir leur destinée.

Abandonnés, rejetés, trahis, égarés, ils s’inventent une nouvelle identité en rejoignant l’Archétype, l’Icône, figure inhumaine auréolée de strass et de paillettes : métamorphose de l’être humain en monstre ébloui de sa toute puissance.

.