L’équipe

L’Arcade fonctionne depuis sa création grâce à un collectif d’artistes qui œuvrent ensemble à développer le projet. Ce collectif resserré est épaulé par une équipe administrative et de production. Une famille d’artistes et de techniciens viennent enrichir le projet de leur créativité.

Vincent Dussart
Vincent Dussart, porteur de projet / metteur en scène

Il est metteur en scène et dirige la Compagnie de l’Arcade depuis sa création en 1993. Il a créé dernièrement Sous la Glace de Falk Richter, La Dispute de Marivaux, La Revue tragique d’après Sénèque, Reines perdues d’après Racine et Winnicott, Combats de possédés de Laurent Gaudé, Les Autres de Jean-Claude Grumberg, Le Bain de Jean Louis Lagarce, L’Enfant Dieu de Fabrice Melquiot, Rouge/Sang création danse théâtre, Pour Phèdre de Per Olov Enquist, Divagations Amoureuses d’après Xavier Durringer et Eugène Durif etc.

Dans le cadre de l’implantation de la compagnie en territoire, il conduit des projets de sensibilisation et d’action culturelle en direction du tout public, des scolaires, des publics en situation d’exclusion etc.

Que ce soit dans son travail de metteur en scène ou dans sa pratique pédagogique, Vincent Dussart interroge plus particulièrement les failles dans la construction de l’identité. Ce manque de construction de l’ego laisse le sujet pantelant dans sa relation à l’autre et dans le risque du regard. Il met en question la façon dont le monde économique, social et politique favorise et utilise ce manque de construction de l’individu. Dans ses mises en scène, il juxtapose les textes, il détourne les habitudes de lecture pour mettre en évidence ce couac de base, ce manque qui inscrit l’homme dans une course après lui-même.

English version (click here)

Whether as a theatrical director or in his work as a teacher and instructor, Vincent Dussart is working on the lack of construction of the ego -and the ontological void resulting from it that leaves human beings panting in their relations to the others and risking everything for a brief sight. He explores deeply this thematic in his creations. He especially questions the way the economic, social and political world capitalizes on this lack of construction of individuals.

In his staging, he juxtaposes texts, diverts reading habits to highlight this first wound: the profound void that pushes a man to enter in a race after himself.

In his educational practice, he uses a lot of physical exercises in order to take new supports and renewing our connection to the only thing we can rely on: our body and our senses. Regaining confidence, abstracting of judgment, our own or the others’ one, standing on stage under the gaze of others are his basic principles.

Vincent Dussart is the-artistic director of La Compagnie de l’Arcade since its creation in 1993. He recently created Under the Ice by Falk Richter, The Fight by Marivaux, The Tragic Cabaret inspired from Seneca, Lost Queens inspired by Racine and Winnicott, Battle of Will by Laurent Gaudé, The Others by Jean Claude Grumberg, The Bath by Jean Luc Lagarce, Child God by Fabrice Melquiot, Red/ Blood dance and theatre specific creation, To Phaedra by Per Olov Enquist, Love Wandering inspired from Xavier Durringer and Eugène Durif, etc.

As part of the implementation of the company’s territory, he led outreach projects and cultural actions in the direction of all kinds of public, schools, persons in situations of exclusion…

The Ministry of Education approves him for his interventions in the context of artistic training.

Sophie Torresi, comédienne

Sophie Torresi est comédienne et administratrice. Elle a travaillé pendant 15 ans au sein de la Cie de l’Arcade.

Comme comédienne, elle a travaillé avec Vincent Dussart : Divagations amoureuses de Durringer et Durif, Pour Phèdre de Per Olivier Enquist, Rouge / Sang d’après Bernard Souviraa,  La Dispute de Marivaux, Hors Chenil de Bernard Souviraa, L’Enfant Dieu de Fabrice Melquiot, Combats de possédés de Laurent Gaudé, La Revue Tragique d’après Sénèque.

Avec Agnès Renaud : Automne et Hiver de Lars Norén, La Fausse Suivante de Marivaux.

Elle prête sa voix à des réalisations radiophoniques (France Culture), à des lectures publiques et à l’enregistrement de romans.

Administratrice de la Compagnie de l’Arcade de 2000 à 2015, elle était en charge de la gestion administrative et financière, de la gestion sociale, comptable et fiscale et de la communication. Elle assurait en outre des missions de développement de projets en territoire, de recherche de financements, et de logistique de tournée.

Sophie Torresi